Amandine la "femme-enfant"

RVB de base

Quand elle était petite, elle recopiait les dessins trouvés sur les pots de moutarde, ou encore les boîtes de céréales ! Naïve, comme beaucoup d’enfants, son père lui faisait croire à l’existence des lutins de la forêt ...

De nature réservée mais joyeuse, elle continue de vivre ce bonheur et cet imaginaire à travers sa tribu de Trop’gnons : ils l’ont aidée à construire sa vie de jeune adulte, comme une prolongation de l’enfance. Prendre confiance, pouvoir grandir de manière sereine tout en gardant l’esprit enfantin, qui lui est vital.

Parcours

Dès le lycée, elle a décidé de suivre un parcours scolaire orienté vers les Arts Appliqués au Lycée Camille Claudel de Vauréal (95). Elle avait déjà une petite idée du métier qu'elle souhaitait faire : designer pour le handicap !

Après avoir obtenu son baccalauréat en STI Arts Appliqués, elle s'est installée dans le Nord Pas de Calais et a intégré le BTS Design de Produits de l’ESAAT de Roubaix (59).

A l’issu de ces deux années de formation, Amandine a poursuivi par la Licence professionnelle en Design de produit & Packaging de Villefontaine (proche de Lyon). Elle lui a permis de se confronter au monde de l’entreprise par un stage en alternance chez Selene et Gaïa. C’est une petite entreprise qui crée et commercialise du linge de lit pour enfants et jeunes adultes.

Quelle fierté de voir apparaître ses propres dessins sur des housses de couette pour enfants, par exemple chez So Home !
Mais quelle frustration de savoir que les dessins ne lui appartiennent plus ...
Cependant, par le biais de ce stage, Amandine a pu développer un style particulier qui lui a donné envie de faire naître ses propres personnages : les Trop’gnons !

Valeur chère au coeur d'Amandine : la BIENVEILLANCE

A l’issue de cette troisième année de formation post-bac, Amandine a décidé de consacrer une année à l’Université Lumière Lyon2 de manière à nourrir ses connaissances sur les questions du handicap : elle a pu intégrer la troisième année de Licence en Sciences de l’Education, parcours Travail social, santé et handicap. Durant cette période, elle a énormément lu (chose qui, auparavant, l’ennuyait) : Charles Gardou, Goffman, Françoise Lefèvre, etc … des livres passionnants. Cette formation lui a donné la possibilité de creuser son premier projet en tête depuis le lycée, et de découvrir l’anthropologie et la sociologie, disciplines captivantes et, selon elle, réellement complémentaires au Design de manière générale.

Tout ce parcours a enrichi bon nombre de ses compétences, que ce soit en informatique, en réflexion, en création, en technique … mais il restait tout de même très conceptuel. Amandine a ressenti le besoin de se former plus concrètement à la fabrication manuelle : savoir réaliser un produit de A à Z autrement qu’avec un crayon et un ordinateur.

Avec une aide financière du Conseil Général ainsi que du dispositif EVA pour les jeunes de moins de 26 ans, elle a pu intégrer le CAP Maroquinerie du Lycée Turquetil, formation proposée par le GRETA de la Création, du Design et des Métiers d’Arts de Paris.

Cela lui a permis de se familiariser davantage avec le métier de maroquinier : concevoir des produits comme un porte-monnaie, un porte-carte, etc … mais également de découvrir les machines et les outils propres à ce métier-là, de manière à créer une seconde marque par la suite, en lien avec les Trop’gnons.

Mais ça, c’est une autre histoire !

https://libertoile.wixsite.com/libertoile

RVB de base